Passeur d’Âmes

« Que nous soyons des hommes, des femmes, des enfants,
des animaux, des végétaux ou des arbres,
nous sommes tous Émotion »

Comme tout médium, je suis capable de sentir la présence des défunts, je fais part de la famille d’Âmes des passeurs. Je suis connu pour mon accompagnement auprès des défunts à retourner dans la Lumière. Mais c’est loin d’être mon seul service. Ma capacité à intervenir, ma vibration de passeur d’Âmes me permet de faire un lien entre 2 dimensions aux fréquences vibratoires différentes et ainsi, d’agir dans les dimensions karmiques, ( ou appelées aussi, vies antérieures)

Mon rôle est de faciliter les changements, les passages d’une Âme au cours de sa vie.
D’où les notions du questionnement fondamental de tout individu,
« y a t-il une vie après la mort ? », « croyez-vous en la réincarnation ? »

Depuis le tout début de mon humble service à « aider mon prochain » l’un de mes fondements dans ma foi spirituelle qui anime l’existence de ma vocation, toujours intacte d’aujourd’hui, est une indéniable croyance en la réincarnation.

« Oui je crois en la réincarnation »

Les passages de l’Âme au cours de la vie sont multiples, voici ceux que je rencontre.

  • le début de l’incarnation,
  • la naissance,
  • le passage de l’enfance à l’adolescence,
  • le passage de l’adolescence à l’adulte,
  • le passage de fin de vie, la mort
  • le passage dans différents plans astraux,
  • le changement de vie professionnelle,
  • le changement de vie amoureuse.

Je facilite à un changement, un passage. La présence d’Être dans le cœur, l’écoute de mon empathie, ma bienveillance, mon intuition et ma médiumnité, mon respect du libre arbitre, sont les qualités qui m’aident à être un passeur.

L’accompagnement d’un défunt est soumis à des règles divines. Il est important de vérifier si le défunt est prêt à remonter dans la lumière. Il arrive qu’il ait encore à expérimenter des choses dans la dimension où il se trouve. Pour moi-même, je dois avoir l’autorisation de divin à effectuer son passage. Celui-ci est construit sur diverses étapes, dont voici les principales :

reconnaître l’être en le saluant,
l’accompagner à se décharger émotionnellement,
le rassurer en lui expliquant ce qui va se passer,
l’inviter à suivre les êtres de lumières,
vérifier que le passage s’est bien effectué,
et enfin, remercier les êtres de lumières qui ont participé à son passage.

Mais au cours d’un passage, des blocages peuvent intervenir, comme par exemple,
le vivant ne veut pas que de défunt parte,
le défunt veut rester prêt du vivant,
le défunt ne sait pas qu’il est mort,
(c’est le cas dans les accidents brutaux de la vie – suicides etc)
le défunt ne voit pas la lumière,
(c’est le cas dans des fins de vie sur-médicamentées – protocole de chimiothérapie pour un cancer où une couche grise obstrue la vision de la lumière)
une mémoire karmique qui doit être retirée avec le passage,
le défunt a besoin de dire quelque chose à un vivant,
(souvent c’est un simple mais puissant, « JE T’AIME »

Un passeur d’Âmes est là pour accompagner les humains, mais il peut aussi être sollicité pour le passage des animaux de compagnie.